Retour à l’aiguille Di Bona après 3 ans d’absence, pour tester la tout dernière création de Ph. Mussatto.
 
Une voie de plus sur cette aiguille déjà bien chargée en itinéraire, est ce que ça valait vraiment le coup?
 
Et bien oui… Ph.Mussatto signe là une bien belle ligne sur du très beau rocher, avec des longueurs exigeantes à souhait qui ont martyrisé mes pieds plus assez habitués…
 
Un petit bémol quand même : quelques points auraient pu être judicieusement placés 20 a 30 cm plus bas, afin que les « petits » grimpeurs clippent plus confortablement.
 
A part ça rien a dire, c’est long, c’est exigeant, c’est beau.
 
Et puis la Di Bona à l’automne, c’est la garantie de grimper au soleil jusqu’en haut : partie basse en face sud, partie haute en face ouest, y’a qu’à suivre le soleil!
 
Le topo de l’ouvreur ici

leo Curabitur id tristique ante. et, suscipit Sed sem, ut