On peut avoir émigré en Savoie et rester attaché à l’Oisans. C’est peut être même vital, afin de de pas se laisser corrompre par Chamonix et tout ce qui va avec.

Pour continuer la préparation active des échéances de juin qui s’approchent à grand pas, un petit tour dans les grandes pentes du Glacier Noir me paraissait adapté.

Rien de très difficile, juste avancer pour faire travailler la machine.

Le versant nord du Col Est du Pelvoux est parfait pour cela.

Certes on aurait aimer le skier (neige soufflée en haut, glace en bas…), certes on aurait aimer boucler par le Mettrier et la traversée du Pelvoux (les nuages sont arrivés trop vite) mais quand même : voilà une belle journée en montagne avec mes 2 jeunes ;o) de promotion.

Et pour info : les goulottes en face nord semblent quasi prêtes.

Alpinisme escalade glacier noir

Alpinisme escalade glacier noir

Alpinisme escalade glacier noir

Alpinisme escalade glacier noir

Alpinisme escalade glacier noir

Alpinisme escalade glacier noir

Alpinisme glacier noir

Alpinisme glacier noir

risus. at id, luctus Curabitur commodo Donec