Pour finir, nos coach nous ont bichonnés.

Après 4 semaines plutôt bien remplies, une dernière journée dans le Val Ferret tout fraîchement reblanchi ne pouvait pas mieux tomber.

Enfin nous pouvions nous attaquer à un monument de l’Alpe : la gastronomie du refuge Bonatti… Celle-ci fut fidèle à sa réputation.

Et puis, entre mélèzes et Grandes Jorasses, il ne nous restait plus qu’à terminer ce mois en beauté. En toute beauté.

Vivat!

adipiscing efficitur. ut fringilla leo. eleifend