Et voici que les Cosmiques, déserts, m’accueillent pour une nuit.

Juste pour le plaisir de jouer avec les nuages, d’observer et de se perdre.

Curabitur diam venenatis vel, leo justo