23 ans…

C’est à peu près l’âge que j’avais la première fois que j’ai remonté la moraine du Glacier noir.

C’est aussi le nombre d’années qui nous séparent, mon compagnon de cordée et moi.

Baptiste le benjamin de la promo et moi, le doyen : une improbable cordée, assurément. Est-ce le jeune emmène l’ancien ou l’ancien qui emmène le jeune? Allez savoir.

En tous cas les aspis sont en ballade.

Belle et longue boucle que ce pilier sud de la Barre des Ecrins.

Départ du Pré à 3h30, retour au Pré à 18h00 en passant par le sommet.

Du bon Oisans (presque sauvage) comme on aime, du rocher évolutif, quelques sifflements derrière les oreilles, et une sortie sur le point culminant du massif dans la joie et la bonne humeur.

L’ambiance change du grand n’importe quoi rencontré au Mont Blanc : ici pas de névrosé du chrono en collant/pipette ni de russe égaré du Mondial, juste des montagnards.

Allez, santé mon jeune et longue carrière à toi!

Pilier sud des Ecrins

Pilier sud des Ecrins

Pilier sud des Ecrins

Pilier sud des Ecrins

Pilier sud des Ecrins

Pilier sud des Ecrins

Pilier sud des Ecrins

vel, dolor Nullam Donec neque. dictum justo consectetur mi, libero felis leo.