Le photographe est comme le zèbre dans la savane, il cherche les points d’eau.
Peu de lions embusqués ici bas néanmoins, mais quelques couleurs fauves qui pourraient laisser croire que la bête n’est pas loin.

 

ut Praesent eleifend leo. id massa risus neque. commodo Lorem consectetur