Il y a des matins dans l’année où ça s’agite ferme à Arêches.
 
Les jours de première chute / grand soleil en font partie.
 
Le téléphone sonne, le téléphone vibre, les infos circulent, ça trace ici, ça retrace là.
 
Peu de neige à Arêches, mais une vraie belle épaisseur à Ladray : bon on part de la maison alors?
 
En mode tricotage de début de saison, « histoire de voir ». Bon ben j’ai bien vu :o)
 
Vu que c’était plein de belle neige, vu que mes cuisses sont raides, vu que my newshoes are so good, vu que l’hiver c’est beau, vu que tout le Beaufortain était dans la montagne, vu que j’aime le froid qui pique, vu que la vie est belle.
 
Vive l’hiver!

dictum porta. in dapibus diam lectus Sed id