Une jolie traversée des Dômes de Miage réalisée avec Sophie et Antoine, et quelques clichés rapportés alors que ces derniers temps j’avais eu tendance à être paresseux d’images…

Arrivés la veille de leur vignoble champenois, c’est au Refuge de Tré-la-tête que je retrouve mes deux tourtereaux qui sont venus dormir là. Le soleil inondé déjà la terrasse, alors le petit café s’impose. Une fois rassasiés, nous prenons la direction du Refuge des Conscrits en choisissant de passer par le bas, sur le Glacier de Tré la Tête. J’aime bien passer par là, avec ce petit air de vallée du Zanskar qu’a laissé le glacier en se retirant. Et puis c’est l’occasion de cramponner un peu sur la pente de glace du front glaciaire (à passer le matin avant que ça chauffe)

Glacier Tré la Tête

Montée refuge Tré la Tête

La suite c’est chez Christine, la gardienne du refuge des Conscrits, qui comme d’habitude nous règle de gentillesse et de bon plats. une bonne bière et une part de tarte plus tard, c’est l’heure de la sieste et de profiter de la super bibliothèque de BD du refuge. J’y ai découvert le magnifique Ar-Men d’Emmanuel Lepage, à lire et admirer absolument; ma sensibilité bretonne sans doute…

Glacier Tré la Tête

Quelques mauvaises heures de sommeil plus tard, nous voici sur le glacier de Tré la tête au petit jour, la traversée des Dômes de Miage en ligne de mire. J’avoue que la météo du matin n’est que peu engageante, mais nous continuons en espérant des heures meilleures. Et comme souvent, ça paie! Arrivés au col des Dômes, tout se déchire, et c’est au dessus d’une mer de nuages que nous entamons cette belle traversée d’arêtes. Ar-Men en ligne de mire.

Traversée Dômes de Miage

Traversée Dômes de Miage

Sophie et Marc avancent bien, régulièrement. C’est cette clé qui nous permet, sans pour autant forcer, d’être devant et quasi seuls tout au long de la traversée, seulement rejoints par le mentor Ph. Magnin et sa cliente.

Traversée Dômes de Miage

Les conditions du moment sont excellentes, la neige étant encore bien présente la haut. Quelques petits passages en mixte pour accéder aux pentes inférieures de l’aiguille de la Bérangère, puis un peu de rocher pour accéder au sommet font de cette course un itinéraire magnifique et varié sans être dur

Traversée Dômes de Miage

Traversée Dômes de Miage Bérangère

Traversée Dômes de Miage Bérangère

Traversée Dômes de Miage Bérangère

Une petite pause contemplative à l’Aiguille de la Bérangère, et on repart pour une loooonnnngue descente jusqu’au parking de Cugnon, sans nous priver au passage d’un bon plat de carbonara / bières made in Tré la Tête.

Sophie, Antoine : vous étiez au top!

Clients heureux, Guide content :o)

Phasellus ante. Praesent id commodo leo. Curabitur felis massa risus. mattis